Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
                               La vida loca

Nouvel an et plus si affinité

Publié le 5 Janvier 2017 par Anne De Oliveira

 On est retournés à la plage aux tortues , la "Marquelia" dans l'état de Guerrero.

Repas du nouvel an sur la plage avec lanternes volantes et spectacle de feu , magnifique.

Nous avons eu le privilège de voir pondre une tortue Luth , elles ne pondent que tous les deux ans et leur maturité sexuelle n'est atteinte qu'a leurs 20 ans. Autant dire qu'avec les predateurs naturel (1 petites tortue sur 1000 parviendra à l'âge de la reproduction) , les humains qui piquent leurs oeufs ou vendent la chair de tortue (20000 pesos une tortue) et la polution elles ne sont pas sorties d'affaire ces descendantes directes des tortues préhistoriques.

Les filles ont pu aussi relâcher des petites tortues qui avaient pu se développer bien au chaud dans le coral d'incubation.

Allez et retour de nuit qui n'a pas aidé à combler le déficit de sommeil mais nous sommes revenus ravis de notre voyage.

Le retour à 4h du matin ne nous a pas découragé , nous sommes partis dans l'après-midi du même jour visiter Xochimilco avec Thomas un ami de David , ancien collègue de travail qui a tout lâché pour un road trip à moto à la découverte de nombreux pays.

Xochimilco et ses petits bateaux , ses marchés aux plantes et l'Axolotl amphibien curieux qui a la particularité de se régénérer (jusqu'a une partie de son coeur ou la moitié de son cerveau).

Aux dernière nouvelles grâce aux efforts réalisés les Axolotl ne sont plus en danger d'extinction mais il faut veiller tout de même. Nous avons pu aussi voir des grenouilles toutes bouffies, un bébé croco et des serpents...

Retour à la maison pour un repos bien mérité ... c'était sans compter "Los Reyes" et les 14000 réunions/fêtes pour partager la "Rosca".

Pas grave on dormirá dans 20 ans ;)

 

Edit : Je voudrais dédier ce post à Roberto qui a donné une grande partie de sa vie pour la préservation des tortues marines. C'était lui qui il y a deux ans nous avait expliqué l'importance de chacun de nos choix/gestes pour la sauvegarde de ces animaux. Roberto avait tenu à bout de bras le camps de preservation des tortues , travaillant 7j:7 de jour et de nuit, sans argent , victime de nombreuses pressions et menaces de la part des braconniers. La maladie l'a emporté et l'avenir du camp des tortues est incertain mais plein de petites tortues lui doivent la vie.  

Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Nouvel an et plus si affinité
Commenter cet article

Maryline 12/01/2017 18:10

Merci Roberto !!!! <3

Magnifique voyage !! Merci pour le partage de photos !!!